La guerre des talents pousse les entreprises à repenser leurs stratégies recrutement. Certaines n’hésitent plus à casser le tandem mythique du CV et de la lettre de motivation.