Faut-il relancer le recruteur ? La question qu’on se pose tous

6 Oct 2021

Vous avez identifié le job de vos rêves et vous avez fini par trouver l’offre tant attendue. Vous postulez sans hésiter puis vous entrez dans une phase d’obsession maladive. Vous consultez votre téléphone toutes les 5 minutes dans l’espoir d’être contacté pour les entretiens. Les jours passent mais silence radio. Aucun appel, aucun message… Rien ! Pas même un e-mail commençant par la fameuse introduction “malgré l’intérêt que nous portons à votre candidature…”.
Cerise sur le gâteau, votre opérateur téléphonique vous appelle d’un 01 pour vous proposer une offre promotionnelle. Un vrai cauchemar !

La première question qui vous vient à l’esprit est la suivante : “dois-je considérer ma candidature rejetée ?”. Et parce que la première pensée n’est jamais la bonne, une seconde question suivra systématiquement “dois-je relancer ?”.

Nous y voilà, la relance, cet éternel dilemme ! Pourtant la réponse est évidente. Bon, pas la peine de faire durer le suspense, la réponse est bien évidemment… OUI ! Il est impératif d’envoyer un message de relance si vous n’avez aucun retour au bout de quelques jours.

Dans cet article, nous allons vous expliquer l’importance de la relance et vous proposer des exemples de messages efficaces et pertinents.

Pourquoi faut-il envoyer un message de relance ?

Donner une seconde vie à votre candidature

Les recruteurs sont très sollicités car ils reçoivent un grand nombre de candidatures. Il est donc assez fréquent que des CVs soient oubliés ou lus en diagonale. Un simple message de relance peut faire renaître votre candidature de ses cendres et vous remettre dans la course. L’expérience de Xavier, recruteur en banque d’investissement, en est une bonne illustration – témoignage :

« Nous sommes submergés par les candidatures. Il nous arrive de recevoir quelques dizaines de CVs en l’espace de quelques heures et nous n’avons malheureusement pas le temps de les scruter comme nous le souhaitons. Il arrive que des candidatures pertinentes passent à la trappe. C’est notamment le cas des candidatures tardives.
Il y a quelques années, nous avons eu un désistement de dernière minute pour un stage. Nous avons reçu le jour même un e-mail de suivi d’un autre candidat avec son CV en pièces jointes. Le profil était pertinent pour le poste. Le candidat a donc passé les entretiens et a réussi à décrocher le stage. Il a fini par intégrer l’équipe en CDI quelques années plus tard. Voilà ! Comme quoi un mail de suivi peut lancer une carrière. »

Une preuve de motivation qui ne coûte rien

Un e-mail de relance c’est gratuit, ça consomme peu de temps et puis le downside est nul. En d’autres termes, ça ne peut être que bénéfique. Au pire, vous serez fixé. Au mieux, vous remettrez votre candidature sur les rails…
Au-delà du suivi, l’email de relance a un double effet positif sur le recruteur :
– La confirmation de votre fort intérêt pour le poste
– La possibilité de relire votre CV à tête reposée

Choisissez le bon timing

Le timing de la relance est aussi important que le contenu. Nous vous recommandons de relancer une semaine voire dix jours après la date de candidature.
En plus du délai, il faut faire attention au jour et à l’heure d’envoi du message. Évitez les débuts et fins de semaine (lundi et vendredi) et certains créneaux horaires (avant 10h et après 17h).

Trois modèles de relance

Policorns vous propose 3 modèles de relance selon le poste auquel vous postulez et selon l’image que vous souhaitez véhiculer

1. Formel

Cher madame, monsieur,
Permettez-moi de faire suite à ma candidature en date du [DATE] au poste de [POSTE] au sein de l’équipe [EQUIPE].
Je viens par la présente vous confirmer ma motivation et mon fort intérêt pour le poste ainsi que ma considération pour votre institution.
J’ai la conviction que les prérequis du poste sont en adéquation avec mes compétences et mes appétences.
Je vous prie de trouver ci-joint une copie de mon CV.
En vous remerciant par avance de la diligence que vous voudrez bien apporter à ma candidature.
Je reste, entre temps, à votre disposition pour tout complément d’information.
Respectueusement,

2. Cordial

Bonjour Madame, Monsieur,
Je fais suite à ma candidature en date du [DATE] au poste de [POSTE] au sein de l’équipe [EQUIPE].
Je vous écris afin de vous confirmer mon fort intérêt pour le poste en totale cohérence avec mes expériences antérieures.
Veuillez trouver ci-joint mon CV.
Je reste disponible pour tout complément d’information.
En vous remerciant de votre temps et votre considération.
Cordialement,

3. Léger

Chère Madame, cher Monsieur,
Je voudrais faire le suivi sur ma candidature en date du [DATE] au poste de [POSTE] au sein de l’équipe [EQUIPE].
Je voulais profiter de ce mail pour vous confirmer ma motivation et mon fort intérêt pour le poste.
Vous trouverez en PJ mon CV.
Je reste disponible pour tout complément d’information.
En vous remerciant de votre temps et votre considération.
Bien à vous,

En conclusion, la relance est une action qui ne peut être que bénéfique. Elle démontre votre motivation pour le poste. Ne soyez pas non plus trop pressé, attendez quelques jours avant d’envoyer un e-mail de relance.
Notre conseil est qu’il ne faut jamais abandonner dès le premier coup. La clé du succès et de la réussite est la persévérance.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez gratuitement la newsletter Policorns

Rejoingez notre mailing list pour recevoir nos meilleures astuces et booster votre carrière

Vous vous êtes inscrits !

Share This