Projet professionnel : 8 conseils avant d’entamer vos recherches

Career Planning - Projet Professionnel

L’importance du projet professionnel

Pour les recruteurs

Dans un contexte de concurrence accrue, les étudiants doivent plus que jamais construire un projet professionnel clair. Un projet qui leur permettra de convaincre les recruteurs en entretien et de sortir du lot. Il faut savoir que les recruteurs s’attendent à ce que le poste s’inscrive dans le projet professionnel du candidat. C’est une opportunité offerte à chaque étudiant d’acter son sérieux et sa motivation pour le poste en question. En effet, les recruteurs sont capables d’identifier et d’éliminer rapidement les candidats qui veulent décrocher n’importe quel contrat sans cibler une famille de métiers en particulier.

Pour les candidats

Au-delà de son importance pour les recruteurs, un projet professionnel clair doit permettre à l’étudiant de se construire un plan de carrière cohérent, basé sur ses propres forces et appétences. Malgré son importance, le projet professionnel est souvent négligé par les étudiants. Par méconnaissance, il est souvent considéré comme un fardeau plutôt qu’une opportunité. Une grande partie des étudiants se contente de cibler un ou deux métiers prestigieux pour en faire un projet.

Cette pratique, bien connue en écoles de commerce et d’ingénieurs, est bien souvent l’origine d’une insatisfaction au travail et d’une perte de repères au bout de quelques années d’expérience. Si nous constatons aujourd’hui un niveau élevé de reconversions professionnelles sur le marché du travail, c’est bien à défaut de projets professionnels solides. Ceux qui n’ont pas pensé à leur projet professionnel avant d’entamer leur carrière se verront contraint à le faire après quelques années d’expériences avec moins de marges de manœuvre.

En pratique, la construction d’un projet professionnel reste un exercice complexe. Il est difficile de se projeter sur le long terme surtout avec peu d’expérience et des informations purement théoriques. Dans cet article, nous allons vous expliquer les principales caractéristiques d’un projet professionnel réussi et vous donner des conseils pour construire le vôtre avec succès.

Maîtriser le projet professionnel

Qu’est-ce qu’un projet professionnel ?

Un projet professionnel ou un plan de carrière est un ensemble d’étapes professionnelles interconnectées au cours desquelles vous projetez d’exercer différents métiers, appartenant à la même famille, dans le but de :

– Construire un parcours professionnel cohérent ;
– Acquérir des compétences complémentaires ;
– Développer un réseau professionnel bien maillé ;
– Garder une motivation et un intérêt sur le long terme ;
– Avancer dans votre carrière et prendre davantage de responsabilités.

L’objectif ultime est d’améliorer votre employabilité tout au long de votre carrière en maximisant la valeur ajoutée apportée aux employeurs sur un secteur ou une niche donnée. Cela suppose, bien entendu, une certaine cohérence dans le parcours ainsi qu’un développement continu de compétences techniques et humaines.

Quand définir son projet professionnel ?

Le timing est très important. Un projet professionnel doit être conçu en début de carrière c’est-à-dire quand on est étudiant car plus on avance dans sa carrière et plus le champ des possibles devient restreint. Plus on a de l’expérience et moins on est en capacité de basculer dans des métiers différents des nôtres. En tout cas, c’est ce que pense la majorité des employeurs qui privilégient très souvent le « plug and play » au potentiel à long terme. Pour conclure sur le timing, il ne faut pas tâtonner et se dire qu’on construira sa carrière de façon opportuniste. Il faut réussir à cibler dès le début une spécialisation qui correspond à ses appétences et qui débouche sur des perspectives intéressantes.

Qu’est-ce qu’un projet professionnel clair ?

Un recruteur considèrera que votre projet est clair s’il est assez pertinent et cohérent pour le convaincre. Pour ce faire, votre projet doit présenter 3 caractéristiques :

– Complet : votre projet contient une projection détaillée de vos métiers cibles à court moyen et long terme.
– Argumenté : vous êtes en mesure d’expliquer l’utilité de chacune des transitions ainsi que la valeur ajoutée de leur combinaison.
– Réalisable : les transitions que vous proposez sont cohérentes avec la réalité du marché et les besoins des employeurs.

Une fois ces éléments réunis, il ne vous restera plus à inscrire le poste auquel vous postulez dans votre projet. Essayez, quand même, d’éviter le « forcing » qui risque de ruiner la cohérence de tout le projet.

Pourquoi les recruteurs cherchent des candidats avec un projet professionnel clair ?

Un candidat capable de se projeter est un candidat motivé par le poste. Un candidat qui a un projet professionnel clair est un candidat à retenir.
En d’autres termes, les recruteurs veulent repérer des candidats qui ont une motivation fondée et qui dure dans le temps. Pour cela, il ne suffit pas au candidat de décréter sa motivation. Il faudra la prouver en expliquant :

– Pourquoi le métier en question est une priorité pour lui ?
– Quelles sont ses attentes en termes d’apprentissage et de développement ?
– Comment ce métier peut lui permettre de réaliser ses ambitions ?

Votre capacité à adresser avec clarté ces 3 questions clés est un moyen efficace pour illustrer votre motivation au recruteur.

Comment le projet professionnel vous permet de cartographier les métiers ?

La construction du projet professionnel est l’occasion de balayer les métiers existants. Cela permet non seulement d’approfondir sa compréhension des métiers phares mais aussi d’en repérer d’autres moins connus mais tout aussi gratifiants. Par ailleurs, l’exercice permet d’analyser les liens entre les différents métiers à travers la découverte de parcours professionnels variés. La combinaison des métiers et des parcours vous permettra de constituer une grille de lecture claire et de cerner le champ des possibles.

Les 8 conseils pour construire son projet professionnel

1. Identifiez vos appétences

Rappelez-vous ! Un projet professionnel réussi est l’intersection de ce que demandent les employeurs et de ce qui vous motive. C’est ça la case de départ : vos appétences ! Il faudra comprendre si vous préférez les longs projets ou les mission courtes, les concepts ou les données, le relationnel ou l’analyse, l’imaginaire ou le concret, le changement ou la stabilité, l’empathie ou la rigueur, l’autorité ou la flexibilité etc.
Tous ces facteurs sont à prendre en considération quand vous décidez de votre avenir car l’épanouissement au travail commence par là. A défaut de définition de vos attentes, vous risquez de frustrer votre talent et de trouver des difficultés à percer.

2. Faites le bilan de vos compétences

Une fois vos appétences définies, place aux compétences. Qu’est ce que vous faites bien ? Ou du moins ce que vous pensez pouvoir bien faire ? Le plus simple serait d’énumérer 3 à 5 expériences réussies. Essayez d’identifier les compétences qui vous ont permis d’atteindre votre objectif dans chacune des expériences. Les compétences qui ressortent le plus souvent sont celles que vous maitrisez le plus. Les tests de personnalités peuvent également s’avérer utiles lors de l’identification de vos forces. Parmi les tests plus utilisés dans le monde professionnel, le test Myers-Briggs Type Indicator (MBTI). De nombreux sites le proposent gratuitement sur internet.

Enfin, afin de mieux vous orienter, voici quelques exemples de compétences convoitées par les employeurs  : l’analyse, la gestion, l’organisation, le management, la création, l’identification de problème, la résolution de problème, la vente, la négociation, la gestion de la relation, la présentation en public, l’empathie, etc. Il ne vous reste plus qu’à identifier les vôtres !

 3. Faites des recherches sur les métiers

Un moyen simple pour découvrir de nouveaux métiers est la lecture des fiches de postes publiées sur les sites carrières des entreprises. Concentrez-vous sur 3 choses :

– les missions : quel est l’objectif de ce métier ? Quelle est sa raison d’être et son utilité ?
– l’organisation : à quel niveau de la chaine le département se situe ? Quelle est sa contribution au sein de l’entreprise ? (activité stratégique, annexe, en développement, temporaire ou en déclin)
– les compétences requises : avez-vous les prérequis pour prétendre au poste ? Si non, qu’est ce qui pourrait vous manquer ?

Cet exercice qui peut sembler chronophage vous fera gagner du temps pour la suite de vos recherches. Il limitera le risque d’effritement d’énergie en vous permettant d’aller droit au but.

4. Identifiez les parcours types

Visitez les profils LinkedIn des professionnels. Ça pourrait être plus instructif que vous ne le pensez. Cela vous facilitera l’identification des similitudes entre les différents métiers et vous permettra de regrouper certains métiers au sein de la même famille. Cette prise d’hauteur permet de cerner les perspectives d’évolution que peut offrir chaque métier.
Vous pouvez également visiter les profils d’experts sur la plateforme gratuite Policorns afin de découvrir leurs métiers et parcours en lisant la description des profils ou en leur adressant une demande d’appel à tout moment.

5. Créez des fiches métiers

Vous avez découvert les métiers et les parcours possibles. Vous pouvez, à présent, retenir une dizaine de métiers qui vous intéressent. Pensez, surtout, à lister ce qui vous a poussé à les retenir. Les fiches métier ne doivent pas être une reproduction des fiches de postes mais plutôt refléter votre propre perception. Énumérez pour chacun des métiers les forces, les faiblesses, les perspectives de développement et les efforts nécessaires pour y travailler.

6. Confrontez vos fiches métiers à la réalité

Fini le homework. C’est l’heure de l’évaluation ! Il faut échanger des professionnels. Ils vous expliqueront concrètement ce qu’ils font et comment ils ont évolué pour atterrir là où ils sont. C’est à ce moment précis que vous aurez l’occasion d’ajuster vos constats et de comprendre en profondeur les postes. Afin de tirer le meilleur de cette expérience nous vous recommandons de :

– préparer vos questions en amont
– adopter une attitude ouverte et positive
– prendre note des informations utiles
– remercier le professionnel de son temps

Cet entretien peut aussi être l’occasion d’élargir votre réseau professionnel. Ça peut toujours servir.

7. Construisez un projet professionnel flexible

Vous êtes enfin prêt. Vous avez toutes les cartes en main pour construire votre projet professionnel. Il est important de souligner qu’un projet pro n’est jamais figé. Il est amené à évoluer dans le temps et à s’adapter au poste auquel vous postulez. L’idéal serait de prévoir 2 à 3 projets afin de s’offrir un maximum d’alternatives. Si la tâche vous semble compliquée, vous pouvez toujours concevoir un projet professionnel en « lego » dans lequel les métiers ciblés sont facilement interchangeables sans perdre en cohérence.

Nous recommandons de construire son projet professionnel :
– sur un horizon de 5 à 8 ans
– sur 3 phases (court, moyen et long terme)
– autour d’une expertise commune
– avec des objectifs précis pour chacune des phase

8. Assurez en entretien

C’est le jour J. Votre travail va enfin payer. Vous êtes en entretien et le recruteur vous pose la question tant attendue « Pourquoi vous avez postulé à l’offre ? ». À vous de dérouler votre projet en inscrivant le poste au cœur de vos ambitions. Détaillez ce que vous appréciez dans les missions, ce que vous souhaitez apprendre et ce que vous comptez accomplir.

Votre réponse, si bien structurée, vous permettra de faire une bonne impression au recruteur dès le début de l’entretien. Un début d’entretien réussi mettra votre recruteur dans de bonnes dispositions et vous simplifiera le reste de l’entretien. En plus de l’impact positif sur votre recruteur, la réponse vous mettra en confiance car vous serez forcément dans une zone de confort. Faites, quand même, attention à l’attitude. Même si votre projet est solide, affichez votre ambition avec beaucoup d’humilité. Gardez les pieds sur terre et la tête sur les épaules. Ce n’est que le début d’une longue carrière.

En conclusion

– Le projet professionnel est un outil puissant pour définir sa trajectoire et réussir son début de carrière.
– Un projet professionnel clair et pertinent permet d’accélérer ses recherches et de ménager ses efforts.
– Une compréhension des métiers en amont des candidatures vous permet de roder votre discours.
– Les échanges avec des professionnels vous connectent à la réalité du marché et vous facilitent la construction d’un projet solide.
– Un projet flexible vous offre la possibilité de structurer vos idées tout en restant adaptable.

Si vous souhaitez construire votre projet professionnel, Policorns vous offre un accès direct aux professionnels afin d’échanger sur leurs parcours et leurs métiers gratuitement. Nos équipes ont conçu pour les étudiants un parcours simple et agréable leur permettant d’envoyer des demandes de contact aux professionnels en moins de 5 minutes. Nous vous attendons sur policorns.com.

 

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez gratuitement la newsletter Policorns

Rejoingez notre mailing list pour recevoir nos meilleures astuces et booster votre carrière

Vous vous êtes inscrits !

Share This